Un sol vivant pour des légumes vivants !

Dans la nature, un sol ne reste jamais  à nu. Sauf en milieu extrême, comme le désert par exemple. Pour que nos sols agricoles ou de jardin retrouvent et gardent leur vitalité, donnons le gîte et le couvert à toute la vie du sol (bactéries, champignons, vers de terre), cessons de la bouleverser dans tous les sens par le travail du sol, et couvrons la terre en toute saison !

Un sol vivant pour des légumes vivants !


 Couvert végétal seigle, féverolle, radis fourrager.





Paillage en foin sur un semis de seigle et féverolle.



 Couvert en broyat plus ou moins ligneux sur une plantation d'ail (à gauche : broyat de déchet vert, pas mal de petites branches et de feuilles); à droite en plus clair : broyat d'écorces de chêne et de résineux)





Couvert en foin, et sur la droite, couvert végétal semé dans un précédent de moutarde et de sorgho.





Couvert végétal : seigle, féverolle, radis fourrager


Commentaires

Articles les plus consultés