lundi 2 juin 2014

Buttes/planches permanentes : la succession des cultures sans travail du sol (2)

La culture des fèves sous serre est sur la fin.


Lors de la dernière récolte, on enlève les pieds, on les laisse sur la planche où ils vont constituer le paillage de la culture suivante.

Et après ?
Après, il suffit juste de planter les aubergines !


Cela fait deux-trois ans que nous ne mettons plus d'engrais dans les serres. La seule fertilisation provient du paillage végétal avec lequel nous couvrons la surface du sol et des racines des plantes que nous laissons en terre (par exemple, à la fin des aubergines, on coupe le pied à ras du sol). Nous n'avons pas rencontré de problème de production jusqu'ici. (Nous ne savons pas si ce sera le cas un jour. Et si c'est le cas, nous changerons de méthode).
Nous n'avons pas davantage de soucis liés aux rongeurs depuis que nous avons cessé le travail du sol. Je dirais même que nous en avons moins (en fait, c'était un peu ma crainte au départ).

 Capucine en attrape toujours quelques uns régulièrement (comme avant)


mais le plus troublant, c'est que les planches sous serre sont remplies de galeries ! 
Lors de la plantation, on les casse un peu afin de bien appuyer la terre autour des racines du plant, mais elles sont à nouveau reformées peu de temps après. Parfois, on observe quelques plants (mais sincèrement, très peu) qui ont été soulevés et qui ont du mal à reprendre car ils n'ont que du vide en dessous.

Pour le reste, la cohabitation se passe plutôt bien ! 
Du coup, nous avons cessé de nous inquiéter...et ça c'est drôlement bien !

(nous ne savons pas encore ce que c'est comme animal)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire